28 août 2008

Cannibales, suite n°3 par Philippe Maury, invité sur le Vampire Ré'actif

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Verdana; panose-1:2 11 6 4 3 5 4 4 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:536871559 0 0 0 415 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; ... [Lire la suite]
Posté par IrmaVep à 01:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 août 2008

Cannibales, suite n°2 : Cinepolis invité sur le Vampire Ré'actif

Alain Rossini est le concepteur du lieu d'expression et d'échange Cinepolis, l'univers pluriel de la représentation.De formation universitaire générale dans les domaines de la culture et de la communication, il s'est spécialisé dans l'analyse de l'expression cinématographique développée sous les angles de la sémiologie et de la narratologie. Son objectif par l'écriture: Exercer l'œil du spectateur afin que celui-ci développe ses aptitudes dans la lecture de l'image, qu'il acquiert une autonomie et un sens critique dans... [Lire la suite]
23 août 2008

Cannibales, suite n°1 par Irma Vep

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; ... [Lire la suite]
01 août 2008

Our Body : quelques pensées inspirées par l'article d'Irma Vep

Chère Mademoiselle Irma, Cette « belle supercherie » vous aura fait écrire un de vos meilleurs textes. Je suis d’accord avec vous : l’exposition « Our Body », dans le pathos avec laquelle elle a été distribuée, présentée, suscité la polémique, n’a su qu’enrober une expo de cadavres dans un discours et une mise en scène esthétisants et sacralisants. Je vous trouve néanmoins inexacte quand vous écartez vigoureusement le côté pédagogique de la chose. Que l’intention pédagogique ait été avancée pour masquer l’intention de... [Lire la suite]
Posté par Dao-Pailler à 12:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]