10 février 2008

Les filles de l'ombre

Mathieu Terence a reçu en 2002, pour Les filles de l'ombre le prix de la Nouvelle de l'Académie Française.Cruelles, perverses, à la limite parfois du soutenable dans ce qu'elles font deviner des relations entretenues entre le personnage féminin, toujours au coeur de chaque histoire, et le narrateur, ces nouvelles sont placées sous le signe de l'inquiétante étrangeté, chère à Freud. Des textes d'autant plus troublants, dérangeants et terrifiants qu'ils sont rédigés dans une langue d'une très grande qualité.    
Posté par IrmaVep à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]