Des réflexions de natures diverses sur la littérature en général, l'acte de lecture, l'acte d'écriture...
05 juillet 2009

David Gray : nécrologie d'un phénix

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New... [Lire la suite]
Posté par IrmaVep à 14:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

17 mars 2008

Le Lecteur sans qualités (1)

Comment parler d’un livre Mes vacances sont tranquilles. Je me demande même si elles ne sont pas trop tranquilles. D’habitude, je prévois toujours plus d’activités. Là j’ai l’impression de ne rien faire et de ne pas avancer. Je ne sais pas gérer le ralentissement. Je devrais écrire, mais au lieu de cela je me pose des questions sur écrire. Je fais mon aquoiboniste. Le spectateur que je suis n’est heureusement pas aussi désabusé :... [Lire la suite]
Posté par Dao-Pailler à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2008

Le Lecteur sans qualités (2)

Autoportrait du Lecteur sans qualités J’ai du mal avec ma mémoire. Je ne retiens rien. Il y a un magma informe dans ma tête. Je tremble quand j’écris un commentaire de texte. Je ne sais pas faire. Je n’ai pas de formation littéraire. J’aurais pu être un autodidacte, mais je suis trop paresseux. J’ai vite le cerveau embrouillé. Et le comble, c’est que j’ai peur des mots. Peur de les utiliser à mauvais escient. Pas assez de contenance pour faire illusion sur la distance. Ce n’est pas que je m’estime... [Lire la suite]
Posté par Dao-Pailler à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2008

Le lecteur sans qualités (3)

Le Lecteur sans qualités et le temps Il y avait encore ces livres. On aurait dit qu’ils me narguaient : Madame Bovary, Si je t’oublie Jérusalem (que j’ai mis longtemps à trouver parce que je le cherchais encore sous son ancien nom : les Palmiers sauvages), et L’homme sans qualités. J’ai commencé à lire L’homme sans qualités, je me suis dit que je pourrais en lire un peu chaque matin. 123 petits chapitres ? Ma foi, un chapitre par matin, à la place de la prière quotidienne, que j’avais de toute façon déjà sacrifiée... [Lire la suite]
Posté par Dao-Pailler à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2008

Le Lecteur sans qualités (4)

Le Lecteur sans qualités et les préfaces Au début de l’édition de poche de L’homme sans qualités, il y a une très jolie préface, très brève au regard de l’œuvre monumentale qu’elle précède. L’auteur de cette préface affilie Musil à Hofmannsthal, inventeur de la nausée existentielle, et range L’homme sans qualités au côté des différentes nausées de la Littérature (celle de Sartre bien sûr, celle de Faulkner avec Pylône, et aussi celle de Gombrowicz avec Ferdydurke – ma préférée). Dans cette... [Lire la suite]
Posté par Dao-Pailler à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]