26 mars 2008

Le Boulevard périphérique

Tu dis, David Gray, dans un de tes derniers billets, que la mort déclenche chez toi une peur panique… Juste au moment où je termine Le boulevard périphérique d’Henry Bauchau… L’auteur nous livre ici un texte à la charge symbolique très forte qui nous amène à remettre en question les représentations véhiculées par notre société sur la manière dont nous devons appréhender la mort. C’est aussi une réflexion sur la difficulté à se soustraire à ces représentations malgré une prise de conscience aiguë de l’inadéquation entre notre... [Lire la suite]
Posté par IrmaVep à 23:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

17 mars 2008

Le Lecteur sans qualités (1)

Comment parler d’un livre Mes vacances sont tranquilles. Je me demande même si elles ne sont pas trop tranquilles. D’habitude, je prévois toujours plus d’activités. Là j’ai l’impression de ne rien faire et de ne pas avancer. Je ne sais pas gérer le ralentissement. Je devrais écrire, mais au lieu de cela je me pose des questions sur écrire. Je fais mon aquoiboniste. Le spectateur que je suis n’est heureusement pas aussi désabusé :... [Lire la suite]
Posté par Dao-Pailler à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2008

Le Lecteur sans qualités (2)

Autoportrait du Lecteur sans qualités J’ai du mal avec ma mémoire. Je ne retiens rien. Il y a un magma informe dans ma tête. Je tremble quand j’écris un commentaire de texte. Je ne sais pas faire. Je n’ai pas de formation littéraire. J’aurais pu être un autodidacte, mais je suis trop paresseux. J’ai vite le cerveau embrouillé. Et le comble, c’est que j’ai peur des mots. Peur de les utiliser à mauvais escient. Pas assez de contenance pour faire illusion sur la distance. Ce n’est pas que je m’estime... [Lire la suite]
Posté par Dao-Pailler à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2008

Le lecteur sans qualités (3)

Le Lecteur sans qualités et le temps Il y avait encore ces livres. On aurait dit qu’ils me narguaient : Madame Bovary, Si je t’oublie Jérusalem (que j’ai mis longtemps à trouver parce que je le cherchais encore sous son ancien nom : les Palmiers sauvages), et L’homme sans qualités. J’ai commencé à lire L’homme sans qualités, je me suis dit que je pourrais en lire un peu chaque matin. 123 petits chapitres ? Ma foi, un chapitre par matin, à la place de la prière quotidienne, que j’avais de toute façon déjà sacrifiée... [Lire la suite]
Posté par Dao-Pailler à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2008

Le Lecteur sans qualités (4)

Le Lecteur sans qualités et les préfaces Au début de l’édition de poche de L’homme sans qualités, il y a une très jolie préface, très brève au regard de l’œuvre monumentale qu’elle précède. L’auteur de cette préface affilie Musil à Hofmannsthal, inventeur de la nausée existentielle, et range L’homme sans qualités au côté des différentes nausées de la Littérature (celle de Sartre bien sûr, celle de Faulkner avec Pylône, et aussi celle de Gombrowicz avec Ferdydurke – ma préférée). Dans cette... [Lire la suite]
Posté par Dao-Pailler à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2008

Rétrospective Mankiewicz à l’Institut Lumière

L’Institut Lumière propose une rétrospective Mankiewicz du 8 mars au 6 mai 2008. L’occasion pour moi d’y traîner mes guêtres et de découvrir quelques bijoux qui m’avaient échappé. Chaînes conjugales est un de ces bijoux. J’ai manqué ce film une bonne douzaine de fois. Mais le désir de le découvrir est toujours resté intact. (On devrait tous s’empêcher de voir les films qui nous font le plus envie juste pour continuer à éprouver le désir qu’ils suscitent.) Toujours est-il que j’ai maintenant vu Chaînes Conjugales et je n’ai... [Lire la suite]
Posté par Dao-Pailler à 06:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mars 2008

Coup de coeur pour l'Institut Lumière

S’il y a un lieu investi - habité - par la mémoire du cinéma, c’est bien l’Institut Lumière. Cela ne pourrait rester qu’un lieu de souvenirs flétris, un peu comme ces vieilles baraques laissées à l’abandon où – grands dieux ! – il ne faut rien toucher de peur que tout ne s’effondre en poussière, si la programmation de l’Institut Lumière, les événements, les rencontres avec les réalisateurs, ne réactivaient constamment la mémoire du cinéma pour en faire quelque chose de vivant et de toujours actuel. Les vieux films n’y sont... [Lire la suite]
Posté par Dao-Pailler à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mars 2008

Ghérasim Luca à l'Abbaye de Sainte-Croix

Si vous êtes arrivés sur Le Vampire ré'actif, c'est que peut-être vous êtes passés, d'abord, par le site de notre maison d'édition associative Le Vampire Actif...ou peut-être pas... auquel cas, un petit détour par ce dernier vous en apprendra long sur la filiation de nos canines ! Vous y entendrez parler de Ghérasim Luca... Luca pour lequel l'Abbaye de Sainte-Croix aux Sables d'Olonne consacre une première grande rétrospective jusqu'au 13 avril prochain.
Posté par IrmaVep à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2008

Bad Monkeys

Encore un nouveau roman qui vient s'ajouter à la liste de ceux que j'ai déjà entamés. Je me suis laissée séduire par trois noms en 4ème de couverture : Thomas Pynchon, Philip K.Dick et Jim Thompson. Influences que convoque, a priori, le roman de Matt Ruff sorti le mois dernier en librairie. Affaire à suivre, donc. On en reparle (ou pas!) dans quelques temps!
Posté par IrmaVep à 02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 2008

Le salon du Livre d'Amérique Latine à Paris

Retour dans la capitale : le 4ème salon du livre d'Amérique Latine  se tiendra du 15 au 17 mai 2008 à la Maison de l'Amérique Latine.
Posté par IrmaVep à 01:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]